prix-du-microblading

Quel tarif pour une séance de microblading ?

Vous désirez redessiner vos sourcils ou combler quelques trous indésirables ? Le microblading est une technique actuelle pour redonner un nouvel éclat à vos sourcils. Cette technique de tatouage semi-permanent peut en effet retracer une ligne parfaite et durable. Si vous êtes intéressé, nous vous en disons plus sur ce procédé et sur son prix dans cet article.

Le microblading, une technique de tatouage des sourcils

La technique de microblading s’utilise dans les instituts de beauté pour redonner un nouvel aspect aux sourcils. Cette dernière emploie pour cela une lame positionnée sur un stylo spécifique pour le microblading. Sa spécificité lui permet de réaliser des traits fins pour imiter à la perfection un poil de sourcil. L’effet est alors le plus naturel possible.

Le procédé général est similaire à celui d’un tatouage classique, mais en utilisant un pigment plus léger, spécialement conçu pour le microblading. De plus, les aiguilles positionnées sur la lame du stylo pénètrent moins profondément dans l’épiderme.

La réalisation d’un tatouage au microblading n’est pas un procédé caractérisé de douloureux. Un inconfort peut être cependant perçu par les personnes plus sensibles. La pose peut générer une certaine rougeur sur la zone des sourcils. C’est pour cela qu’il est essentiel d’appliquer de la crème spéciale cicatrisation à la suite de la séance pour aider l’épiderme à se reconstituer.

Quelle est la durabilité d’un tatouage microblading ?

Le procédé de microblading est semi-permanent. Il peut tenir de 8 mois à 1 an si de bonnes conditions d’entretien sont respectées. Cela dépend également de la peau de chacun et de la bonne réalisation du tatouage en lui-même par le professionnel de l’institut. Ainsi, il est tout d’abord conseillé d’effectuer une certaine routine pendant la phase de cicatrisation. Le tatouage ne doit, par exemple, pas entrer en contact avec de l’eau ou des rayons UV durant les premiers jours après la pose.

À la suite de la période de cicatrisation, le tatouage peut être soigné à l’aide de routines quotidiennes. Pour cela, appliquez de temps en temps une crème ou un sérum de qualité. Dans tous les cas, il est recommandé d’avoir recours à une retouche annuelle pour que votre ligne de sourcil et son intensité restent intactes.

Combien coûte une séance de microblading ?

Si un tatouage semi-permanent microblading vous intéresse, sachez que son prix peut varier selon différents paramètres. En effet, selon le matériel utilisé par le professionnel, la technique employée ou encore la zone où il se réalise, le prix peut connaître certaines modifications. De manière générale, un microblading coûte entre 100 à 600 euros.

Le matériel de microblading

Le type de matériel utilisé pour un tatouage de sourcil est primordial. Un professionnel doit en effet pouvoir offrir le meilleur travail possible à ses clients, ce qui passe par des outils de qualité. Le prix d’une séance peut alors varier fortement selon le matériel utilisé. Ce dernier se retrouve de plus en contact direct avec l’épiderme. Une hygiène irréprochable est donc indispensable.

Le matériel utilisé lors des séances de microblading doit être à usage unique pour respecter les normes de sécurité et d’hygiène. Ceci peut ainsi inclure les outils suivants :

  • Un stylo à usage unique ou bien un stylo métallique avec des lames à usages uniques.
  • Des gants en latex.
  • Les encres.

Il faut compter entre 25 à 30 euros pour l’achat d’un paquet de stylos à usage unique. Un stylo métallique, lui, peut se trouver à environ 20 euros. Les lames qui s’y remplacent peuvent être achetées pour le prix de 20 euros les 50 lames. En prenant en compte les autres matériels cités nécessaires, il serait ainsi nécessaire d’élever le prix d’une séance de microblading à un minimum de 50 euros pour espérer voir une certaine rentabilité. Comme indiqué plus haut, ce dernier peut par la suite varier en fonction d’autres paramètres.

La séance de retouche de microblading

Après avoir réalisé votre première séance de microblading, il est nécessaire de revenir au salon dans les trois à six semaines. Ceci pour réaliser une retouche directement sur le premier tatouage. En effet, lors du premier rendez-vous, le professionnel dessine une première esquisse de la ligne des sourcils et lors de la cicatrisation, il est possible que les pigments s’estompent à certains endroits. La retouche est alors indispensable pour combler les trous qui peuvent se former. Vous augmentez alors la durée du tatouage et sa qualité.

Généralement, les instituts prévoient un total de trois rendez-vous pour la réalisation d’un microblading. Le premier comprend une première rencontre avec le tatoueur pour définir la ligne de sourcil voulue, un deuxième pour la réalisation du tatouage semi-permanent et un troisième pour les retouches possibles. La plupart du temps, les salons comprennent dans le prix d’un microblading la première rencontre en institut. Il est également possible d’obtenir un prix spécial ou un pack de réduction comprenant la valeur de la séance de retouche. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des différents instituts de votre ville pour comparer toutes les options qui s’offrent à vous.

Qui peut avoir recours au microblading ?

La technique de microblading est un procédé qui peut convenir à de nombreuses personnes. Ce dernier est en effet tout à fait adapté pour corriger une ligne de sourcil irrégulière ou qui présente des petits trous à cause du manque de poils. Les personnes souffrantes d’alopécie peuvent également avoir recours au microblading pour recréer un sourcil régulier. C’est également une technique parfaite pour celles qui désirent gagner du temps et éviter de se maquiller quotidiennement.

Il n’existe par ailleurs pas forcément de restriction pour la pratique du microblading. Cependant, il est tout de même recommandé aux femmes enceintes ou hémophiles d’en parler en premier lieu avec leur médecin. De même en ce qui concerne les personnes diabétiques qui doivent venir à la séance avec un certificat médical. La possibilité de réaliser un tatouage au microblading dépendra également du stade de leur diabète.

Enfin, il est possible d’y avoir recours dès 16 ans, toujours avec un accord parental.