les-cils-qui-grattent

Que faire si mes cils grattent ?

Vos cils et vos paupières sont irrités. Ce sont des symptômes inquiétants car la zone des yeux est très fragile. Plusieurs causes plus ou moins graves peuvent être à l’origine de cette gêne : une allergie à un produit, une maladie comme la conjonctivite ou encore la blépharite. En général, des mesures simples permettent de calmer une inflammation liée aux cils qui grattent. Néanmoins, en cas de doute ou de gêne très importante, il ne faudra pas hésiter une seconde pour aller consulter un médecin. En effet, les maladies des yeux doivent être soignées rapidement à l’aide d’un traitement adapté.

De quoi sont constitués mes cils ?

Les cils sont des poils qui poussent au bord des paupières inférieures et supérieures. Comme tous les poils du corps, ils poussent en trois phases jusqu’à la chute. Ils permettent à l’œil d’être protégé des intrusions de poussière, de la transpiration ou de liquides. Ils sont situés dans la zone sensible du contour de l’œil et, pour cette raison, tous les produits utilisés doivent être d’une excellente qualité. En effet, beaucoup de personnes sont sensibles aux produits chimiques et peuvent rapidement développer des allergies ou un inconfort dû à la composition d’un mascara ou d’un démaquillant. La solution ? Privilégier les produits naturels, biologiques et certifiés.

Pourquoi mes cils me grattent ?

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’une légère irritation, d’une inflammation du bord de l’œil ou même d’une infection. On a alors la sensation que les cils grattent, mais c’est en réalité la racine du poil et la paupière qui sont touchées. Les principaux symptômes sont le larmoiement des yeux, une sécheresse oculaire, les paupières rouges, gonflées et la base des cils irritée.

D’où provient l’irritation des cils et des paupières ?

Il existe plusieurs causes. Voici les principales raisons pour lesquelles vous avez les paupières et la base des cils irritées.

    • Une allergie : cela peut être une allergie à l’un des composants de votre mascara comme une allergie au pollen, aux acariens ou à la moisissure. Les autres produits susceptibles de causer des allergies sont les shampoings, le maquillage, les solutions pour lentilles de contact ou certains médicaments. Vos yeux sont larmoyants, irrités et rouges. Des gouttes oculaires et la suppression de l’origine de l’allergie permettent généralement de régler rapidement le problème. Il faudra consulter un médecin.
    • Un orgelet : il s’agit d’un petit bouton qui apparait sur le bord de l’œil. Il est gonflé, rouge et peut parfois démanger. L’orgelet se développe suite à l’infection d’un follicule de cil. Il disparait généralement en quelques jours. L’application de compresse chaude aide à soulager l’inconfort.
    • Les poux de cils : c’est très rare, mais il peut cependant arriver que les poux se logent à la racine des cils. Ce ne sont pas les poux des cheveux, mais les poux qui se logent dans la région pubienne, bien souvent la conséquence d’un manque d’hygiène.
    • Les yeux secs : certaines personnes ont constamment les yeux secs. C’est une pathologie chronique qui peut être soignée à l’aide de gouttes oculaires. Les yeux sont souvent rouges, sensibles, réactifs aux cosmétiques, au soleil et aux poussières. La consultation d’un médecin permettra de bénéficier d’un traitement adapté.
    • La conjonctivite : il s’agit d’une infection virale ou bactérienne. Les yeux sont gonflés, très rouges et secs. L’œil peut produire des sécrétions verdâtres et purulentes. Il est urgent de consulter un médecin dans ce cas. Attention à vos proches, la conjonctivite est très contagieuse.

Est-ce que j’ai une blépharite ?

Bien souvent, lors de symptômes de cils qui démangent, on pense à la blépharite. Qu’est-ce que cette maladie ? Il s’agit d’une infection chronique qui touche la paupière, d’où la sensation de cils qui grattent. Il peut s’agir d’une blépharite antérieure (bord externe de la paupière) ou postérieure (touche le globe oculaire à l’intérieur de la paupière).

Les causes de la blépharite sont une infection bactérienne, des poux de cils, un manque d’hygiène général, des glandes bouchées ou encore une dermatite séborrhéique. Les symptômes sont des yeux qui démangent et une sensation de brulure. Parfois, les cils peuvent aussi pousser de travers ou tomber plus tôt que prévu car ils sont fragilisés. La blépharite est une inflammation du bord de l’œil qui se traite avec l’aide d’un médecin.

Comment soulager des cils qui grattent ?

Quelle que soit la raison de l’irritation de vos paupières, vous êtes incommodée et dérangée. Le premier conseil que l’on vous donne c’est de ne pas vous gratter. En effet, vous ne ferez qu’aggraver l’irritation de vos yeux. Parfois, avec des mains sales, vous viendrez même les surinfecter. Pour vous aider, voici plusieurs solutions naturelles qui vous permettront de soulager l’irritation.

Les remèdes naturels pour calmer l’irritation des yeux

En ce qui concerne la zone des yeux, il faut toujours favoriser les produits naturel et certifiés biologiques. Si vous avez la paupière irritée, il s’agit d’apaiser la zone agressée avec des produits doux. Dans tous les cas, avant toute action, lavez-vous soigneusement les mains. Les solutions naturelles suivantes sont proposées pour vous soulager dans l’attente de consulter un médecin qui vous donnera le traitement adapté à votre situation :

  • Les compresses d’eau chaude : c’est un remède miracle pour les yeux qui grattent. Utilisez des compresses stériles achetées en pharmacie pour empêcher la prolifération des microbes. Passez-la sous l’eau chaude ou, encore mieux, faites bouillir de l’eau pour la stériliser. La compresse doit être tiède et non bouillante. Les compresses chaudes ont un effet apaisant et émollient sur les yeux irrités. Elles permettent aussi à l’œil de drainer les impuretés qui restent à l’intérieur. Vous sentirez immédiatement un soulagement. N’hésitez pas à renouveler l’opération plusieurs fois par jour.
  • La camomille romaine : il s’agit d’un remède naturel ancestral. Cette petite plante qui pousse en France est anti-inflammatoire et sans danger. Utilisez une compresse stérile que vous imbibez avec une infusion de camomille tiède ou froide. Pour cela, vous ferez simplement bouillir de l’eau avec une ou deux fleurs de camomille que vous pouvez acheter en herboristerie, en magasin bio ou en pharmacie. Appliquez la compresse sur vos yeux une dizaine de minutes et renouvelez si besoin. Vous pouvez aussi utiliser de l’hydrolat de camomille romaine en vaporisateur.
  • Le gel d’Aloe Vera : c’est un produit naturel qui peut être directement appliqué sur les paupières en cas d’irritation. Il a un fort pouvoir hydratant et antibactérien qui soulagera les paupières asséchées. Choisissez-le biologique et vérifiez bien la composition. Un gel d’Aloe Vera de qualité doit posséder comme premier ingrédient de l’Aloe Vera ! Vérifiez bien la liste des ingrédients car toute autre composition le rend inapte à l’utilisation sur les paupières. La meilleure solution étant d’utiliser directement la pulpe de l’Aloe Vera (on peut parfois en trouver dans les magasins bio).

Remplacer les produits qui causent l’irritation

Ensuite, pour aider vos yeux à guérir, il faudra supprimer les produits, les habitudes ou les facteurs de risque ayant généré cette irritation. Par exemple, si votre mascara vous pique les yeux, il faudra le jeter pour en acheter un spécial pour les yeux sensibles. De manière générale, il sera préférable de remplacer tous vos produits d’hygiène par des produits de qualité supérieure sans allergènes, parabènes, alcool et parfum dans leur composition.

Si vous utilisez beaucoup de faux cils ou d’extensions, ce sera également l’occasion de laisser vos yeux respirer pendant un temps. Si la raison de l’irritation est une allergie aux pollens ou aux acariens, votre médecin vous invitera probablement à consulter un allergologue qui vous prescrira des antihistaminiques pour stopper l’inflammation. Enfin, si vous souffrez d’une pathologie chronique telle que la blépharite, des gouttes oculaires pourront vous soulager. Des traitements existent pour chaque symptôme.

L’hygiène générale aide à la guérison

Pour terminer, dans tous les cas, gardez bien en tête que pour votre corps en général, mais particulièrement pour la zone sensible de l’œil, l’hygiène et le soin sont la clé de votre bien-être. En effet, votre peau mérite que vous utilisiez des produits cosmétiques d’une excellente qualité, avec une composition naturelle et certifiée. Effectivement, sachez que certains composants sont à éviter car ils sont dangereux ou nocifs pour la santé. Cette précaution vous aidera peut-être à ne plus souffrir d’irritation des paupières dans le futur. Les voici :

  • L’alcool, irritant et asséchant (s’il est dans les premières positions dans la liste des ingrédients) ;
  • Les alkyphénols : perturbateurs endocriniens ;
  • Les BHA et BHT (E320) : ce sont des conservateurs très nocifs utilisés en cosmétique ;
  • Éthers de glycol : des solvants irritants pour la peau ;
  • Le formaldéhyde : allergisant et irritant ;
  • Les huiles minérales et les cires de silicone : issues du pétrole, elles sont absolument à éviter en cosmétique pour des raisons écologiques et évidentes de santé. (Qui s’appliquerait du pétrole sur sa peau ?) ;
  • Parabènes : allergisants et perturbateurs endocriniens ;
  • Phtalates : ce sont les parfums ou les fragrances ajoutés aux cosmétiques ;
  • Sulfates : agents moussants utilisés dans les shampoings et gels douche. Très irritants pour la peau, ils provoquent des allergies, des irritations et des démangeaisons.