microblading-croute-et-trou

Croute et trou après un microblading, comment agir?

Technique de plus en plus prisée, le microblading est une solution grandement appréciée actuellement pour redessiner et structurer la ligne de ses sourcils. Caractérisé d’indolore, il existe cependant quelques jours de cicatrisation après une séance, ainsi que la possibilité de voir apparaître des croûtes ou des trous. Alors, comment survivre au mieux cette étape de guérison et éviter les croûtes ? On vous explique tout ci-dessous.

Qu’est-ce que le microblading ?

Originaire d’Asie, le microblading est aujourd’hui caractérisé de révolutionnaire et est également surnommé Technique 6D. Assez similaire au maquillage semi-permanent, le microblading utilise un stylo métallique composé de nano aiguilles. Ces dernières sont installées sur une même ligne et forment ainsi une lame assez fine. Grâce à ce mécanisme de faible grosseur, il est alors possible de recréer et d’imiter parfaitement un poil. C’est ainsi une technique idéale pour restructurer un sourcil, combler les trous ou redessiner un contour. Le résultat est assez impressionnant et se rapproche à celui d’un sourcil naturel. C’est pourquoi le microblading se différencie du tatouage des sourcils, ceux-ci étant réalisés à l’aide d’un dermographe électrique, composé d’une seule aiguille. Le résultat est alors moins convaincant de réalisme.

Les avantages du microblading sont nombreux. C’est tout d’abord une technique qui respecte l’aspect naturel des sourcils et peut alors s’adapter à toutes les femmes. Ainsi, il est possible de combler les trous des sourcils abîmés par des épilations fréquentes ou encore de recréer une ligne de poils pour les personnes atteintes d’alopécie. De plus, et à l’inverse du tatouage de sourcils définitif, c’est une technique éphémère. Les aiguilles du microblading ne pénétrant pas autant dans les couches de l’épiderme. Il est alors plus aisé de changer d’avis ou d’adapter le dessin de ses sourcils selon ses envies. D’ailleurs, le dessin s’estompe petit à petit au bout d’un an environ et vous évitez le changement de couleur parfois possible avec un maquillage permanent.

Une séance de microblading dure environ une heure. À la fin de celle-ci, le résultat est déjà bluffant de réalisme. Il est cependant nécessaire de réaliser une nouvelle séance, en général trois semaines plus tard. En effet, le processus naturel de cicatrisation peut effacer quelque peu les pigments initiaux. Après cela, nul besoin d’avoir recours de nouveau à un professionnel avant au moins six mois, voire un an.

Microblading des sourcils : les premiers jours de cicatrisation

Le principe du microblading utilise des aiguilles, certes, mais celles-ci pénètrent moins profondément dans la peau. Ainsi, la douleur est moindre par rapport à un tatouage classique des sourcils, de même que les saignements, moins importants. Cependant, un pigment est bien inséré directement sous la peau. Un processus de cicatrisation est donc bien nécessaire suite à une séance pour que l’épiderme puisse restaurer son intégrité.

Pour cela, et dès le premier jour après avoir eu recours à un professionnel du microblading, il est conseillé d’appliquer environ toutes les deux heures une crème hydratante ou réparatrice pour aider à la cicatrisation des plaies récentes. Étalez cette dernière sans hésitation sur l’ensemble du sourcil.

Les tout premiers jours de cicatrisation suite à une séance de microblading, il est recommandé de se laver le visage deux à trois fois par jour. Pour cela, utilisez de l’eau claire et un savon doux et au pH neutre. Après chaque lavage, appliquez de nouveau votre produit hydratant sur les sourcils. Ce processus est essentiel pendant les tout premiers jours pour veiller à une meilleure cicatrisation de la peau. Il est d’ailleurs extrêmement important de suivre scrupuleusement les recommandations de votre esthéticienne pour éviter des complications ou une déformation de la ligne des sourcils. Ainsi, il est interdit de se maquiller et d’éviter les bains ou les longues douches, le contact avec de la vapeur, l’exposition au soleil ou encore le sport intensif qui favorise la transpiration.

Les croûtes et les trous avant la première retouche microblading

Lorsque le processus de cicatrisation est bien enclenché, des croûtes ou des trous peuvent apparaître. Mais pas de panique. Cela fait partie d’un processus tout à fait normal et connu des esthéticiennes. À cette étape, il est important de ne pas toucher les croûtes ou de les exposer à l’humidité. Celles-ci doivent, idéalement, tomber et se détacher le plus naturellement possible.

Suite à la disparition des croûtes, il peut être surprenant de voir que certains pigments ont tout simplement disparu et que cela à pour conséquence des trous dans la ligne des sourcils. Il ne faut cependant pas s’en inquiéter. C’est tout à fait normal que l’encre s’efface quelque peu et disparaisse avec la cicatrisation. Cette dernière peut même paraître moins prononcée ou cendrée. C’est pourquoi une séance de retouche est préconisée pour corriger ces absences de pigments et donner un aspect définitif à vos sourcils.

Après la retouche de microblading

À la suite de votre deuxième session, les sourcils définitifs sont enfin visibles et la cicatrisation est plus rapide. En effet, aucune croûte ou trou ne sont censés se manifester. Il est cependant conseillé de continuer quelque temps les mêmes soins d’hydratation. Vous êtes alors tranquille pour environ un an, avec les sourcils de vos rêves.

Comment éviter la formation de croûtes après un microblading ?

miracle-balm

Pour accélérer la cicatrisation après une séance de microblading et empêcher l’apparition de croûtes, Seemy Cosmetics propose son produit Miracle Balm, une solution parfaitement adaptée. Fabriqué à base de miel de Manuka, d’huile de coco, d’huile de ricin et de beurre de karité, le Miracle Balm est un véritable concentré d’hydratation et offre à votre peau protection et réparation. Appliquez-le directement sur vos sourcils après l’heure de microblading ou à tout moment de la journée. C’est de plus un baume à la texture fondante et délicate, qui ne laissera ni trace ni sensation collante sur la peau. Ainsi, préférez sans hésiter Miracle Balm de Seemy Cosmetics pour éviter la formation des croûtes et l’apparition de douleurs, et appliquez-le sans contrainte. Une bonne cicatrisation est un gage de beaux résultats.