cicatrice-acne

Comment réduire les cicatrices liées à l’acné ?

L’acné, cette maladie inflammatoire de la peau survenant principalement chez les jeunes adolescents, peut laisser derrière elle différentes cicatrices d’acné plus ou moins marquées, selon son niveau de sévérité. Ces lésions et taches inesthétiques causent souvent des souffrances psychologiques, et peuvent créer des complexes difficiles à vivre pour ceux qui les portent. Il est cependant tout à fait possible d’atténuer ces marques et de prévenir leur apparition, même à la suite d’une acné sévère. Seemy vous donne ses meilleurs conseils et solutions pour retrouver un grain de peau homogène.

L’acné, c’est quoi ?

Maladie de la peau présente chez plus de 80% des adolescents et jeunes adultes, l’acné est la conséquence d’une surproduction de sébum par les glandes sébacées, qui le sécrètent originellement dans le but de protéger et nourrir la peau.

L’excès de sébum va alors se transformer en acide gras, qui va avoir l’effet indésirable d’attaquer la peau.

Cette substance irritante obstrue ainsi les pores de la peau, ce qui provoque son inflammation, et engendre l’apparition de lésions cutanées telles que les points noirs, les points blancs, et les taches rouges contenant du pus (communément appelées boutons d’acné).

Ces imperfections apparaissent dans 95% des cas sur le visage des personnes acnéiques, mais également dans le dos (43%), le cou (20%), et la partie antérieure du thorax (20%).

Si ces lésions se voient fragilisées, elles laisseront alors des marques plus ou moins sévères lorsqu’elles disparaîtront, appelées les cicatrices d’acné.

Comment se forme une cicatrice d’acné ?

S’il y a une cicatrice d’acné, cela signifie généralement que le bouton d’acné y ayant laissé place fut non traité, ou endommagé en amont.

En effet, la manipulation du bouton d’acné, leur perçage, et l’agression de la peau dû à l’application d’un produit inadapté ou à une trop forte exposition au soleil, sont tous des facteurs aggravants et fragilisants pour la peau, qui laissent place à des cicatrices visibles et disgracieuses une fois l’acné disparue.

Ces cicatrices seront plus ou moins profondes selon la gravité de l’acné, la profondeur des boutons et autres lésions cutanées, ainsi que la perturbation du processus de cicatrisation.

Les imperfections liées à l’acné peuvent également laisser apparaître des cicatrices naturellement selon leur degré d’inflammation. En effet, la réaction de la peau contre ces agressions cutanées peut être si agressive qu’elle laissera des marques rouges et creuses lors de la disparition de l’acné.

La formation d’une cicatrice liée à l’acné prend généralement environ 3 semaines.

Les différents types de cicatrices d’acné

Le plus souvent, les cicatrices d’acné sont assez superficielles, peu visibles, et s’estompent rapidement. Il existe néanmoins certains types de cicatrices, de différentes formes, beaucoup plus persistantes qui peuvent laisser des séquelles profondes.

Les cicatrices atrophiques

C’est la complication de l’acné la plus fréquente. Cette cicatrice, se faisant aussi appeler “ pic à glace ” lorsqu’elle est profonde, se présente sous forme de creux sur l’épiderme, et apparaît lorsque les couches profondes et supérieures de la peau sont abîmées. Les trous mesurent de 1 à 2 mm de diamètre, et quelques millimètres de profondeur.

Les cicatrices hypertrophiques

Les cicatrices hypertrophiques vont au contraire être en relief sur la couche supérieure de la peau. Elle se présente sous la forme de bosses, où la peau s’épaissit. C’est la forme de cicatrice d’acné la plus rare.

Les cicatrices chéloïdes

On parle de cicatrice chéloïde en cas de cicatrice hypertrophique qui s’étend et se développe sur d’autres zones de la peau. Cette lésion prend une couleur rouge, a tendance à démanger et est douloureuse dans certains cas.

Les cicatrices d’acné pigmentaires

La cicatrice d’acné peut donc varier de forme, mais également de pigmentation sans connaître de déformation cutanée, ou de modification de sa texture : elle connaît alors une dépigmentation, ou, au contraire, une hyperpigmentation, formant ainsi des petites tâches. Cette modification reste temporaire et superficielle.

Comment estomper les cicatrices d’acné ?

Une fois les cicatrices d’acné installées, il peut être très éprouvant d’en venir à bout, et malheureusement impossible de s’en débarrasser totalement. Cependant, elles peuvent se voir considérablement atténuées en choisissant un traitement spécifique, laissant un teint de peau plus lisse au fil des années.

Les traitements et techniques dermatologiques

Attention ! Seul un dermatologue certifié est en mesure de décider du traitement le plus adapté à votre peau. Voici les options qui s’offrent alors à vous :

  • Le peeling chimique / aux acides de fruits
  • La microdermabrasion, ou l’exfoliation des couches supérieures de la peau
  • La microperforation à l’appareil à micro-aiguilles
  • Les injections de cortisone / d’acide hyaluronique
  • La cryothérapie
  • Le traitement par laser
  • La prescription de crèmes hydratantes aux actifs réparateurs

Les crèmes cicatrisantes

Sachez qu’il existe également des crèmes cicatrisantes qui ne requièrent pas d’ordonnance, fortement conseillées aux personnes ayant des cicatrices d’acné.

Accompagnées d’un massage quotidien des cicatrices, ces soins aident à la réparation et la protection de la peau du visage, la rendant ainsi plus lisse et plus souple au bout de quelques mois.

Il est néanmoins primordial de faire appel à un dermatologue professionnel afin de déterminer la technique chirurgicale, ou le traitement préconisé pour votre type de peau.

Le maquillage

Pendant votre traitement, vous pouvez évidemment instaurer une routine beauté en camouflant vos cicatrices avec du maquillage. Assurez-vous cependant d’utiliser des produits propres et non comédogènes, et de bien nettoyer votre peau avant de vous coucher.

Les gestes de prévention à adopter

Le meilleur moyen d’éviter les cicatrices d’acné, c’est de ne pas toucher à vos comédons (boutons d’acné, points noirs, points blancs, pores dilatés, etc.) lorsqu’ils sont présents sur votre visage.

En effet, la manipulation de ces impuretés est la première cause d’apparition de lésions, car cela augmente la dispersion des germes sur votre peau, et aggrave les inflammations.

Dans le même sens, une routine de soins trop agressive est propice à l’apparition de cicatrices d’acné. Vous devez être doux et ne pas appliquer trop de produits, afin de ne pas prendre le risque de fragiliser votre peau.

Pour cela, évitez les gestes brutaux et rapides lors du nettoyage de votre visage, limitez les gommages à un par semaine, optez pour des produits nettoyants doux, et utilisez une serviette propre pour le séchage de votre peau.

Enfin, une bonne hydratation de la peau est primordiale pour une peau en bonne santé. Vous pouvez opter pour une routine de soins anti-imperfections, qui ont l’avantage d’aider à équilibrer votre production de sébum, et donc votre barrière cutanée, pour une peau protégée et un processus de cicatrisation amélioré.

RDV en ligne

Lundi au Vendredi de 9h00 – 19h00